Plus d’actualités

Classic Fusion Tourbillon Firmament

Fermer

Son cadran est réalisé en cristal d’osmium, l’osmium étant le métal le plus rare de notre planète. Le résultat est une brillance exceptionnelle.
Une Première Mondiale rendue possible grâce à une équipe suisse.

C’est un nouveau matériau. C’est une Première mondiale. C’est une exclusivité Hublot. Voici une montre dont le cadran est exécuté en cristal d’osmium.

Qu’est-ce que l’osmium ? En l’état actuel de nos connaissances, il s’agit du métal considéré comme le plus rare sur notre planète. L’origine de l’osmium remonte à la formation de la Terre, de la nébuleuse solaire primitive. Des alliages de métaux de la même famille, dont le point de fusion est très élevé, ont dû se former à une profondeur supérieure à 2'900 km où règne une température suffisamment élevée pour fondre ces éléments. Les mouvements de convection auraient alors remonté ces matériaux en surface, quasiment inchangés depuis la formation de notre planète.

Ou trouve-t-on de l’osmium ? Là où on trouve du platine, principalement en Russie et en Afrique du Sud (l’osmium fait partie de la famille du platine). Pour environ 10'000 tonnes de minerai de platine, on trouve environ 28 grammes d’osmium. On estime que les réserves d’osmium s’élèvent à 200 tonnes, contre 13'000 de platine pourtant bien connu pour sa rareté.

Quelles sont ses principales caractéristiques ? C’est donc le métal le plus rare sur Terre, il est également très dur, et c’est aussi la matière la plus dense et le métal le plus lourd, avec ses 22,6 g/cm3 (plus lourd que le platine, l’iridium ou le rhénium).

Sous forme compacte et cristallisée, il devient inaltérable à l’air, sa brillance est éternelle. Son éclat bleuté est unique parmi tous les métaux. Et c’est bien là qu’opère la magie des cadrans en cristal d’osmium : l’osmium sous sa forme cristalline (ses cristaux ayant une taille de quelques dixièmes à quelques millimètres) est une grande nouveauté sur le marché des métaux précieux. Grâce aux recherches d’une équipe de scientifiques et chercheurs basée dans le Valais en Suisse, l’osmium est

cristallisé au moyen d’un procédé hautement sophistiqué lui permettant d’atteindre son point de fusion, soit 3'033 degrés Celsius, et ainsi modifier sa structure pour le transformer en cristal d’osmium.

Le résultat est inédit, à couper le souffle tant la brillance naturelle est intense d’où le nom de la montre Classic Fusion Tourbillon Firmament, sa brillance évoquant la voûte céleste.

Tous droits réservés. Mentions Légales - Les 3 principes de l'entreprise - Responsible Jewellery Council - Charte donnés personnelles- Contact