Au cœur de la Tokyo Design Week

Date:
Catégorie: ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
Un accélérateur de talent pour le futur.
1/6
2/6
3/6
4/6
5/6
6/6

Tokyo - 27 octobre 2015 - Alors que la 30ème édition de la Tokyo Design Week donne le ton dans toute la capitale, Hublot a pris ses quartiers dans le parc de Kiba au Musée d’art contemporain de Tokyo (MOT). Le Big Bang Tour a déposé ses valises au cœur même du musée. Le jury du Hublot Design Prize a choisi ses lauréats. Une première édition marquée par un titre ex-acquo et un prix spécial « coup de cœur du jury ».

«Quand je pense à mon parcours, je pense à toutes les personnes et les rencontres qui ont joué un rôle déterminant. Celles qui ont façonné celui que je suis, qui ont cru en moi et ont joué ce rôle d’accélérateur dans ma carrière. Le talent a parfois juste besoin d’un coup de pouce du destin pour se transformer en succès». Jean-Claude Biver, Chairman of Hublot and Chairman of LVMH Watch Division.

Il est des moments dans une carrière, dans l’histoire d’une maison, qui marquent un tournant. Pour Hublot, ce tournant se nomme Big Bang. Une montre qui s’est imposée comme un modèle iconique du design horloger et qui a été le déclencheur du succès retentissant de la marque. C’est dans cette optique qu’elle a lancé en avril dernier le Hublot Design Prize. Une démarche qui s’inscrit dans la célébration des 10 ans du modèle Big Bang. Son but premier : soutenir un jeune designer en jouant un rôle d’accélérateur dans sa carrière, en devenant l’artisan de ce tournant.

«Le design tout comme les matériaux font partie intégrante de l’identité Hublot. Une identité qui affiche un mode de pensée affirmé : NO INNOVATION – NO FUTURE. C’est avec une grande fierté que nous sommes aujourd’hui à Tokyo pour remettre le premier prix du design Hublot et valoriser le talent d’un jeune designer ». Ricardo Guadalupe, CEO of Hublot.

Regardant l’avenir, Hublot souhaite valoriser le talent des designers de demain en les aidant à se faire connaître du grand public à une échelle internationale. Le 27 avril 2015, à Paris, 25 élus ont été sélectionnés par un jury composé de 5 personnalités du monde du design contemporain. Lapo Elkann, Ronan Bouroullec, Marva Griffin Wilshire et le Professor Dr. Peter Zec. réunis sous la présidence de Pierre Keller. Le 4 juin, à Milan, les 5 finalistes de la première édition du Hublot Design Prize ont été annoncés.

Le Hublot Design Prize voit sa première édition marquée par un titre ex-acquo récompensant le travail du collectif suisse BIG-GAME et du norvégien Daniel Rybakken qui remportent chacun un prix de CHF 50'000.-. Un prix spécial « coup de cœur du jury » s’élevant à CHF 10'000.- est attribué à Brynjar Sigurõarson. Jean-Claude Biver et Pierre Keller ont remis ensemble les prix aux lauréats.

«Au vu de l’excellence et de la qualité des dossiers présentés, nous avons décidé de récompenser à titre ex-æquo l’esprit d’équipe de BIG-GAME – un collectif en passe de devenir un acteur du design mondial et Daniel Rybakken pour son approche originale et minimaliste apportant un renouveau dans l’univers de l’éclairage contemporain. Quant au prix spécial du jury, il vient saluer un candidat hors norme en la personne de Brynjar Sigurdarson qui fait dialoguer ses origines et les matériaux de son île natale, l’Islande.» Le Jury du Hublot Design Prize.

En marge de la remise du Hublot Design Prize, le MOT accueille le temps d’une journée le Big Bang Tour ainsi qu’une exposition qui présente le travail des 5 finalistes du Hublot Design Prize. La scénographie a été imaginée par Keiji Ashizawa, un designer japonais dont la signature artistique prône le « honest design », un art à la fois simple et raffiné, beau tout en restant accessible.

Articles connexes