Big Bang One Click 39mm – Une collection de bracelets, comme une garde-robe…

Date:
Catégorie: Innovation
1/3
2/3
3/3

Et chaque matin, se réinventer…

Hublot innove à nouveau avec son système révolutionnaire de bracelets interchangeables « One Clic » et lance huit nouveaux bracelets résolument tendance pour habiller la Big Bang. La manufacture horlogère s’est associée avec les fameux ateliers Bischof à Saint-Gall, le must absolu en matière de broderie, afin de créer six bracelets brodés dans des couleurs flashy. A cela s’ajoutent deux nouvelles manchettes « Cuddly Cuff » en Orylag.

Hublot offre ainsi aux femmes amoureuses de leur Big Bang la possibilité de changer le bracelet de leur montre au gré de leur humeur et de leur garde-robe.

Hublot a très bien saisi ce besoin essentiel de versatilité chez la femme, cette urgence de changement, cette envie d’affirmer sa différence. En créant le bracelet « One Click », un système d’attache breveté qui permet de changer le bracelet en un seul click - la manufacture a offert aux femmes un outil pour se réinventer chaque jour.

Les six nouveaux bracelets brodés One-Click de la collection printemps-été 2019 sont de véritables accessoires de mode. Ils ont été créés grâce aux ateliers Bischof à Saint-Gall, où sont fabriqués les tissus précieux qui seront utilisés par les plus grands noms de la mode et de la haute couture. Deux motifs - un tweed et un thème ethnique - se déclinent en trois codes couleurs: fuchsia/ bordeaux, vert/rose et turquoise/bleu. Six bracelets à changer au gré des jours et des pensées.

La tradition textile de la ville de Saint-Gall remonte au Moyen-Âge: on y fabriquait une toile de lin très prisée et renommée dans le monde occidental. Mais c’est pendant la révolution industrielle, en 1828, que Saint-Gall a pris un nouvel essor avec l’invention de la machine à broder par Joshua Heilmann. La broderie mécanique a permis de faire rayonner le nom de la ville dans le monde entier: à la fin du XIXe siècle, le produit le plus exporté de Suisse était la broderie de Saint-Gall. Un savoir-faire traditionnel et précieux qu’Hublot a eu l’idée d’allier à l’art horloger.

Depuis l’invention de la première machine à broder, celle-ci a connu des évolutions technologiques majeures, mais le principe demeure: un fil passe sur et sous le tissu pour donner lieu à un motif. Les bracelets « One-Click » ont été fabriqués sur une machine « Lässer » de 2 yards. Le processus est à la fois simple et compliqué. Il s’agit tout d’abord de dessiner un motif, deux en l’occurrence, puis ce dessin est repris par une dessinatrice technique qui détermine le nombre de points sur la machine. Un artisan prépare la machine à broder puis une dernière personne effectue le contrôle et découpe la broderie finale.

Le bracelet au motif de tweed a été conçu grâce à un point de bourdon très serré tandis que le dessin ethnique fait usage du point haricot, qui donne l’illusion d’une tresse. Les deux broderies ont été réalisées sur un bel organza de soie, originaire de Côme, en Italie.

Pour le printemps, Hublot a également agrandi la gamme de couleur des manchettes Cuddly Cuff en duvet de lapin Orylag. Grâce au précieux savoir-faire d’un artisan fourreur, la manufacture propose deux nouvelles teintes dans l’air du temps: les bracelets de cuir fuchsia et turquoise se doublent d’un doux duvet noir ou blanc. Comment être la même, tout en étant une autre chaque jour…

L’alliance des deux savoir-faire helvétiques par excellence - la broderie de Saint-Gall et l’horlogerie - était une évidence. Hublot les a réunis afin d’offrir aux femmes un nouvel accessoire à ajouter à leur garde-robe, ce beau terrain de jeu et d’expression de soi.

Articles connexes