Classic Fusion Firmament

Date:
Catégorie: Innovation
« Hublot a incorporé l'osmium, l'un des éléments les plus rares de notre planète, à une montre »  
1/1

Une montre Classic Fusion dans le plus précieux des métaux

Si le luxe est une question de rareté, alors il n'est pas de métal plus précieux que l'osmium. Signant une première en horlogerie, Hublot a incorporé l'osmium, l'un des éléments les plus rares de notre planète, à une montre : la Classic Fusion Firmament.

L'osmium, que l'on trouve dans les minerais de platine, est tellement rare qu'il faut environ 10 000 tonnes de platine pour extraire 28 grammes d'osmium. Le platine est déjà un métal rare et pourtant, ses réserves mondiales sont évaluées à environ 13 000 tonnes, contre environ 200 pour l'osmium. L'osmium est en fait l'élément stable le moins abondant dans la croûte terrestre, avec une fraction massique moyenne de 50 parts par milliard sur la croûte continentale.

L'osmium étant un matériau relativement volatile à l'état de métal pur, Hublot utilise pour la Classic Fusion Firmament sa forme cristallisée, produite par un procédé unique mis au point par une équipe de scientifiques et de chercheurs basée dans le canton suisse de Valais. Ce procédé porte l'osmium sous sa forme métallique à son point de fusion, soit 3033 °C, ce qui a pour effet de modifier sa structure pour le transformer en cristal, une forme beaucoup plus stable de l'élément.

Dans la Classic Fusion Tourbillon Firmament, dotée d'un boîtier de 45 mm en céramique noire polie et satinée ou entièrement en platine poli, Hublot a utilisé l'osmium non seulement pour le cadran mais également pour le mouvement ; la manufacture a ainsi intégré des cristaux d'osmium au mouvement tourbillon squelette, créant un contraste fascinant avec les ponts ruthéniés anthracite visibles côté fond et côté cadran.

Les cristaux, de quelques dixièmes à quelques millimètres, émettent des reflets bleutés et argentés ; les éléments en osmium offrent ainsi le spectacle d'un ciel nocturne étoilé, d'où le nom de Firmament. Ce terme est utilisé pour décrire les cieux, le ciel, comme une masse concrète, comme se les représentaient de nombreuses civilisations anciennes.

Articles connexes