Le caoutchouc

Date:
Catégorie: Innovation
« Le matériau de choix pour les bracelets des montres de sport »
1/3
2/3
3/3

Le matériau qui a révolutionné l'univers des montres de sport.

La fascination de Hublot pour le caoutchouc est une histoire d'audace et de vision. Pierre fondatrice de l'« Art de la Fusion » de Hublot, ce matériau revêt encore aujourd'hui une importance majeure.

Carlo Crocco a fondé Hublot en 1980, avec la vision d'une marque de montres de luxe autour des sports aquatiques. Navigateur passionné, Crocco ne se satisfaisait pas des bracelets en métal et en cuir, seules matières disponibles à l'époque. Il souhaitait créer une montre qui soit aussi belle avec un costume-cravate que sur le pont d'un voilier. Trouvant les bracelets en métal inconfortables et les bracelets en cuir inadaptés à un environnement aquatique, il décida de donner une chance à un matériau peu utilisé à l'époque : le caoutchouc.

Accueilli avec scepticisme lors de son introduction par Hublot dans les années 1980, le caoutchouc est devenu depuis le matériau de choix pour les bracelets des montres de sport. Plus souple et plus robuste que le cuir traditionnel, il fait également moins sport sur une montre qu'un bracelet en métal. Parfaitement adapté aux sports aquatiques, le caoutchouc peut être lavé sans risquer de se détériorer ou de se désagréger au fil du temps, contrairement aux bracelets en cuir traditionnels.

Aujourd'hui, Hublot propose ses emblématiques bracelets en caoutchouc dans des couleurs et des textures variées et étudiées pour compléter la montre harmonieusement. Hublot a également combiné le caoutchouc à d'autres matériaux, comme le cuir de veau ou d'alligator, le NOMEX pyro-résistant, ou encore le jean.

À propos de ce matériau

Le caoutchouc est issu d'un composant naturel, le latex, le plus souvent prélevé sur l'Hevea Brasiliensis. Ce matériau extrêmement élastique présente un coefficient d'étirement et une résistance qui le rendent imbattables dans de nombreuses applications.

Le caoutchouc naturel et le caoutchouc synthétique sont généralement utilisés conjointement, car leurs propriétés se complètent et permettent de créer un matériau aux performances supérieures. Le caoutchouc étant naturellement noir, il faut intégrer des additifs tels que la craie ou la silice dans sa formule pour lui donner de la couleur.

Une petite anecdote pour conclure : au 18ème siècle, en Angleterre, un célèbre philosophe du nom de Joseph Priestley découvrit que le matériau appelé caoutchouc en France était extrêmement efficace pour effacer (to rub en anglais) les marques de crayon sur du papier. C'est ainsi que le caoutchouc prit le nom de rubber en anglais.

Articles connexes